Mercredi 19 décembre 2012

Le BRF au printemps : trop tard ?

Février 2012 : « je viens d’avoir du BRF, est-il trop tard pour le poser sur mon potager ? »

La pose de BRF au printemps est à manier avec beaucoup de précautions.

Effectivement, le BRF avec intégration dans les premiers centimètres du sol, se pose à l’automne, afin de permettre aux champignons (basidiomycètes [1]) de se développer, et aux réactions de décomposition de se mettre en place. Ainsi, vous éviterez les phénomènes de faim d’azote.

Si vous posez du BRF au printemps, je vous conseillerai de ne pas l’intégrer. De plus, afin d’éviter un « raté » de développement et de productivité, je vous conseillerais de mettre des plantes autonome en azote pour démarrer (légumineuses, petits pois, fèves, …). Donc, préférez un « paillage » au printemps, en associant des plantes adaptées, surtout aux premiers beaux jours.

petits pois BRF
petits pois BRF

Marc

[1Les basidiomycètes (Basidiomycota) constituent un vaste embranchement ou division (ou phylum) des mycètes qui regroupe la plupart des espèces désignées dans la langue courante par le nom de champignon, ils sont caractérisés par des spores formées à l’extrémité de cellules spécialisées, les basides. Dans cet embranchement, on trouve la plupart des espèces produisant des carpophores comestibles ou non, les basidiomycètes sont couramment appelés « champignons à chapeau ». Ces champignons peuvent être classés sur des critères morphologiques (forme du pied et du chapeau, consistance de la chair, couleur des spores), organoleptiques (odeur et saveur) et chimiques.Wikipédia