Mercredi 3 février 2016 — Dernier ajout vendredi 4 mars 2016

Moins de 15 jours pour vous inscrire:Stage réalisation de ruche ovale les 16-17 Février 2016.

ruche ovale
ruche ovale

L’association Raméal Péri’Vert avec Valérie vous propose de réaliser une ruche ovale.

Cette formation sera l’unique à ce tarif privilégié.

Ce projet « une ruche dans mon jardin » se déroulera sur 2 jours, les 16 et 17 Février 2016 avec Valérie. Déroulement : à partir de 9H. Lieu : à Boisseuil (24) -LD Nesboules ( à 5 min de Cherveix Cubas).

Les thèmes de l’abeille et de l’apiculture seront traités.

Le nombre de participant est limité à 5 personnes.

Participation financière : Tarif préférentiel car relié à l’association et grâce à la subvention de la mairie d’Excideuil. Pour en savoir plus

Inscrivez-vous vite ! 05 53 52 84 76

Le Géo n° 439 de septembre 2015 dédié son dossier : « Abeilles un patrimoine mondial en danger ! »

Un petit résumé :

Domestiqués depuis l’Antiquité égyptienne, ces petits insectes nous rendent d’incalculables services.

Bien sûr, ils produisent le miel, mais surtout, ils assurent la reproduction des plantes. Or depuis une trentaine d’années, les colonies s’effondrent par milliers.

Pourquoi vous proposer de savoir construire une ruche ?

Depuis une trentaine d’années, c’est l’hécatombe. Sur le Vieux Continent , les taux de mortalité atteignent 30% par an (contre 10 à 15% en temps normal).

Les 20 000 espèces sauvages d’abeilles dans le monde, dont le millier que l’on trouve en France, se chargent, en butinant, de transporter le pollen nécessaire à la reproduction de plantes.

Certes le vent, les chauves-souris ou les colibris remplissent aussi cette mission. Mais 80% des cultures de la planète dépendent avant tout d’insectes.

Sans les abeilles les êtres humains seraient obligés de renoncer à la plupart des fruits et légumes, au café et au cacao, et devraient se contenter de manger des céréales…

Le docteur Bonmatin, toxicologue, chercheur au CNRS est vice président du Groupe de travail sur les pesticides systémiques dit : « Si vous voulez sauver le les abeilles, il va falloir arrêter d’empoisonner nos campagnes. La science a fait son travail, aux politiques de faire le leur ».

L’abeille possède des ressources insoupçonnées qui lui permettront peut-être de sauver sa peau. Mais l’homme, qui lui doit tant, devra sans doute lui donner un petit coup de pouce.

En partenariat avec Ciné Passion , l’asso propose en ciné débat la diffusion du film « Demain » le mercredi 9 Mars à 20H30.

Le mouvement « Colibri » a participé financièrement au film, les Colibris locaux seront présents à Excideuil pour cette projection. Ainsi que des jeunes périgourdins qui ont aussi réalisé un court métrage sur les thématiques environnementales. Nous en découvrirons environ 25 min.

Virginie