Vendredi 2 novembre 2012 — Dernier ajout lundi 19 novembre 2012

Pourquoi broyer plutôt que brûler ?

Brûler a des impacts négatifs non négligeables sur l’environnement alors que broyer a des impacts positifs sur l’environnement et la santé.

Retour Sommaire

Brûler

Retour Sommaire

Impact sur l’environnement

  • la pollution atmosphérique (odeur, fumée, dégagement toxique),
  • la pollution des eaux de surface et souterraines des sols du voisinage.
Retour Sommaire

Impact sur la santé

  • le dégagement de monoxyde de carbone,
  • d’oxyde d’azote, de dioxyde de soufre (pneus, plâtre),
  • de dioxine (PVC),
  • de particules et poussières et de composés organiques volatils (benzène, hydrocarbures…) pouvant entraîner des problèmes respiratoires, maux de tête, vertiges, nausées, problèmes cardio-vasculaires et augmentation du risque d’apparition de cancers.
Retour Sommaire

Risques d’incendies

selon l’extrait du règlement sanitaire départemental Article 84 :

Le brûlage à l’air libre ou à l’aide d’incinérateurs individuels des déchets ménagers et assimilés, des
déchets issus des activités artisanales, industrielles ou commerciales est interdit.

Toutefois, dans les communes rurales, (population 2000 habitants) […] le brûlage du bois
provenant des débroussaillages, tailles de haie ou d’arbres est autorisé, sous réserve qu’il soit effectué à une distance minimum de 50 m des habitations voisines et des voies de circulation.
L’adjonction de tous produits pour activer la combustion des végétaux (pneus, huile de vidange, gasoil, …) est interdite.

Le brûlage des déchets végétaux à forte teneur en eau, difficile à brûler, tels que la tonte des pelouses est interdit.

Extrait de l’arrêté préfectoral n°891414 du 8 août 1989 :

Tout brûlage à l’air libre de quelque nature que ce soit est interdit. Seuls les brûlages de bois et végétaux non souillés pourront être tolérés, à l’exception des sciures, copeaux et autres déchets et résidus en provenance de l’industrie du bois.

Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître la réglementation en vigueur dans votre commune.

Retour Sommaire

Broyer

Retour Sommaire

Elimination des risques de pollution

  • pas de rejets atmosphériques,
  • pas de pollution des nappes phréatiques.
Retour Sommaire

Amélioration des sols

  • favorise un renouvellement naturel du sol,
  • l’absence de produits chimiques,
  • pas d’arrosage.
Retour Sommaire

Respect de la santé

  • sa santé
  • celle des autres en utilisant des produits issus d’une agriculture saine
  • travailler moins.
Retour Sommaire

Convivialité et solidarité

  • réapprendre la convivialité et la solidarité en favorisant les actions collectives
  • en recherchant les échanges,
  • vers une autosuffisance alimentaire en favorisant les productions locales et de saison
  • en utilisant les circuits courts.

Retour Sommaire