Samedi 28 décembre 2013 — Dernier ajout lundi 29 mai 2017

La Balada fête ses 20 ans les 10-11 Juin 2017 au château d’Excideuil.

Programme :

Le samedi 10 Juin au château : apéro de lancement à 19H 20H restauration sur place (réservation au 05 53 52 84 76 jusqu’au 5 Juin) et surtout à 21H concert du groupe Djé Balèti - 5€ (du blues touareg à la tarentelle italienne, des musiques caribéennes au folk nissart, le trio toulousain emprunte à tous les styles pour ne se concentrer que sur le sien, rock de toutes les origines qui mêle le français et l’occitan dans un bal populaire et bariolé).

Le dimanche après-midi : à partir de 14H Gratuit et de nombreux lots à gagner jeux traditionnels en bois bal trad proposition par l’asso Excitadel d’une chasse aux trésors Chants occitans avec le groupe de Yannick Guédec… Librairie Oc

Dédicace du dernier livre de Brigitte Orazio

17H : préparez les équipes pour le tir à la corde

Compétition de « baby foot » toute l’après-midi et finale à 18H :

inscrivez-vous le jour même aux buvettes. La coupe gagnée sera remise en jeu à chaque Balada. Nous avons besoin de monde pour tenir les jeux . Dîtes- nous votre disponibilité au plus vite. Repas offert le dimanche 11 juin midi pour les bénévoles.

balada 2017 -  voir en grand cette image
balada 2017

Merci

Virginie 05 53 52 84 76

Samedi 14 janvier ouverture exceptionnelle de la bibliothèque d’Excideuil de 20h à 22h.

Portez impérativement une lampe de poche : visite insolite des lieux (chasse au trésor et expo) mais aussi chacun pourra lire le texte de son choix (poème, blague, conte, extrait, recette de cuisine, notice etc) seule la lampe du lecteur restera allumée car même dans l’obscurité la plus noire il reste une lumière…un espoir contre la barbarie. No pasaran !

Excideuil fait partie des 1200 endroits en France qui participent à cette ouverture des lieux de lectures en dehors des habitudes.

Merci beaucoup

Nathalie

L’association Raméal PériVert a été sollicité par Mme Montet, directrice de l’école de Savignac les Eglises.

C’est avec un grand plaisir que Marc et moi avons passé la journée auprès des enfants.

autour du BRF - JPEG - 5.7 Mo
autour du BRF

L’école est engagée dans une démarche de développement durable et a donc fait appel à nous pour utiliser le bois raméal fragmenté BRF) pour leur jardin.

Un protocole a été mis en place : les enfants observeront les différences de l’utilisation de terreau, fumier, légumineuses et BRF.

école Savignac1 -  voir en grand cette image
école Savignac1

Les anciens aussi été là pour transmettre leur savoir.

les anciens transmettent leur savoir - JPEG - 4.8 Mo
les anciens transmettent leur savoir

L’autre jour nous avons eu une invitation magique de Jean Mottet.

Croiser l’engoulevent.

l'engoulevent -  PDF - 1.3 Mo
l’engoulevent

Et nous avons pu avoir la chance de le voir dans la forêt de Sarlande. Instant suspendu à la nuit tombée.

Jean nous laisse une liste des arbres à baies et fruits qu’il a installé dans la parcelle « le paradis des oiseau ».

 liste des arbres à baies et fruits1 -  PDF - 581.3 ko
liste des arbres à baies et fruits1
arbres à baies paradis des oiseaux2 -  PDF - 188.8 ko
arbres à baies paradis des oiseaux2

Merci encore Jean pour cette belle soirée.

Virginie

Compteurs connectés : ciné débat à Excideuil le samedi 26/11 à 18H30+La Balada fête ses 20 ans les 10 et 11 Juin 2017

L’association Mieux Etre 24 organise ce samedi 26 Novembre à 18H30 à la mairie d’Excideuil un ciné - débat sur les dangers du compteur Linky que veut nous imposer Enedis (ex ERDF).

linky -  PDF - 83.8 ko
linky

Pourquoi et comment s’y opposer ? Diffusion du film de Josh del Sol « Take back your power »

On vous prévient à l’avance pour fêter : les 20 ans de la Balada les 10 et 11 Juin 2017.

Programme qui se dessine : Tout au château d’Excideuil

Le samedi 10 Juin : apéro de lancement à 19H Suivi d’un repas organisé par le restaurent « Chez Quelqu’un » Et tout au long de la soirée et surtout à 21H :

concert du groupe Djé Balèti(du blues touareg à la tarentelle italienne, des musiques caribéennes au folk nissart, le trio toulousain emprunte à tous les styles pour ne se concentrer que sur le sien, rock de toutes les origines qui mêle le français et l’occitan dans un bal populaire et bariolé).

Certain(e)s ont pu déjà les apprécier à St Germain, grâce à l’asso Excit’œil. ça va danser !

Le dimanche aprés-midi : jeux en bois bal trad proposition par l’asso Excitadel d’une chasse aux trésors Chants occitans avec le groupe de Yannick Guedec…

Pour l’organisation :

nettoyage de printemps pour les jeux Qui veut tenir quel jeu ? Qui à la buvette…

et d’autres idées ?

Pour en discuter :

RDV le mardi 29 Novembre à 18H30 à la mairie d’Excideuil.

Infos :

Lu dans le magasine Géo n°449 : aux USA, la « clim » des serveurs de Google et Facebook consomme autant d’électricité qu’une ville de 230 000 habitants. A terme, l’idée est d’implanter les serveurs sous la mer durant leur durée de vie.

ça va être sympa les plongées !

Des idées émergent toutefois en France et pas que, d’être autonome énergétiquement grâce à cette masse de stockage informatique qui a besoin d’être à température constante. Pour chauffer des bâtiments. France culture en a fait une émission il y a de cela 1 mois.Très intéressant.

Sur France culture, encore, à écouter :"La vie sans chiffre". Émission de 10H40. Malheureusement je n’ai pas la date.

Dans l’instant M (France Culture), vous pouvez lire les tweets d’un irakien. Bouleversant.

Le 15/08 France Inter (je ne suis pas focalisée France Culture !) faisait à 15H un interview de Francis Hallé : « le temps d’un bivouac ».

L’OABA (Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs) a récupéré depuis sa création 234 animaux maltraités répartis dans 15 fermes.

L’asso 269 Life Liberation Animale : une vingtaine de ses membres ont bloqué l’accés dans un abattoir,au couloir qui conduit les animaux à la chaîne d’abattage.

Sur la vidéo, on entend les cris des animaux, terrorisés, qui , entrés le soir pour être abattus le lendemain matin « attendent leur tour ».

Regardez :Une jeune présentatrice qui ne manque pas de conviction. https://www.facebook.com/lefildactu...

Et pour se détendre écoutez le son des écosystèmes.

Virginie

Stage réalisation de ruche ovale les 16-17 Février 2016 à Boisseuil.

ruche ovale
ruche ovale

L’association Raméal Péri’Vert vous propose avec Valérie de réaliser une ruche ovale.

Appelée la SUN HIVE crée par le sculpteur allemand Günther Mancke, ruche qui par sa forme respecte au plus prés la forme d’un « nid » d’abeille « domestique ». Elle est connue dans le milieu des ruches alternatives mais ils y a très peu de stages de fabrication et pas en France, ou peu. Ne perdons donc pas ce savoir.

Ce projet « une ruche dans mon jardin » se déroulera sur 2 jours, les 16 et 17 Février 2016 avec Valérie. Déroulement : à partir de 9H. Lieu : à Boisseuil-LD Nesboules.

Le nombre de participant est limité à 5 personnes.

Participation financière : Tarif préférentiel car relié à l’association et grâce à la subvention de la mairie d’Excideuil. 250€ par personne, adhésion à l’association de 20€ comprise pour les deux jours qui comprennent : le repas offert- tout le matériel sur place et une partie de la préparation du montage de la ruche. Le matériel revient à 70-80 € par ruche. Si à la fin de la formation votre ruche n’est pas finie, Valérie la termine pour vous, et vous pourrez la récupérer ensuite. Pendant ces deux jours vous serez formés à la connaissance des abeilles et à l’apiculture.

Possibilité de dormir sur place le mardi soir pour 1 personne ou un couple. Réservez.

Inscrivez-vous au 05 53 52 84 76

Le Géo n° 439 de septembre 2015 dédié son dossier : « Abeilles un patrimoine mondial en danger ! »

Un petit résumé :

Domestiqués depuis l’Antiquité égyptienne, ces petits insectes nous rendent d’incalculables services.

Bien sûr, ils produisent le miel, mais surtout, ils assurent la reproduction des plantes. Or depuis une trentaine d’années, les colonies s’effondrent par milliers.

Pourquoi vous proposer de savoir construire une ruche ?

Depuis une trentaine d’années, c’est l’hécatombe. Sur le Vieux Continent , les taux de mortalité atteignent 30% par an (contre 10 à 15% en temps normal).

Les 20 000 espèces sauvages d’abeilles dans le monde, dont le millier que l’on trouve en France, se chargent, en butinant, de transporter le pollen nécessaire à la reproduction de plantes.

Certes le vent, les chauves-souris ou les colibris remplissent aussi cette mission. Mais 80% des cultures de la planète dépendent avant tout d’insectes.

Leurs bons offices ont été évalués en 2008 par une équipe, entres autres, de l’ Institut national de la recherche agronomique (Inra) à 153 milliards d’euros annuels, soit plus de 9% de la valeur de la production alimentaire mondiale.

Sans les abeilles les êtres humains seraient obligés de renoncer à la plupart des fruits et légumes, au café et au cacao, et devraient se contenter de manger des céréales…

Le docteur Bonmatin, toxicologue, chercheur au CNRS est vice président du Groupe de travail sur les pesticides systémiques dit : « Si vous voulez sauver le les abeilles, il va falloir arrêter d’empoisonner nos campagnes. La science a fait son travail, aux politiques de faire le leur ».

Les pesticides attaquent le système nerveux des abeilles par l’intermédiaire du pollen et du nectar et perturbent les fonctions vitales comme la reproduction et l’orientation.

La France a perdu plus d’un tiers de ses ruches en quinze ans !

Autre problème, les abeilles meurent de faim.

En cause : la monoculture, qui n’offre plus rien à butiner une fois la floraison passée.

Le pollen, rapporté par les abeilles dans la ruche sous forme de petites pelotes, constitue l’unique réserve de protéines des ouvrières, qui se chargent ensuite de nourrir elles-mêmes le couvain (les larves t nymphes en développement).

Les pollens de lupin, de phacélie ou de vipérine sont trois fois plus riches en protéines que ceux des plantes de notre agriculture intensive…

Les plaines céréalières (blé, maïs, etc.) représentent plus de la moitié du territoire français et européen, c’est l’essentiel des paysages agricoles.

Des chercheurs ont prouvé qu’entre la floraison du colza, en avril, et celle du tournesol, en juillet, les abeilles traversent une période anormale de disette : les quantité de pollen rapportées à la ruche diminuent brutalement de moitié, au moment où la colonie est en pleine explosion démographique et a le plus besoin de nourriture. Une période d’autant plus cruciale que les butineuses devront bientôt faire des réserves pour le prochain hivernage. Pendant deux à trois mois, elles doivent parcourir jusqu’à dix kilomètres par jour pour trouver des fleurs.

Leur première ressource devient alors le coquelicot… que les agriculteurs, eux, font tout pour éliminer de leurs terres, à grand renfort d’herbicides.

L’abeille a aussi ses prédateurs, et la colonie, ses fléaux. Mais l’ennemi n°1 reste l’acarien « Varroa destructor ».

Il s’introduit dans les alvéoles, y pond, puis ses petits sucent le sang des larves et des nymphes, qui naissent atrophiées.

Seule solution ; utiliser un pesticide !!!

Mais le parasite semble s’être adapté à la chimie.

Seul espoir : l’évolution de l’abeille.

Cette abeille existe. Des ouvrières sont capables de détecter les alvéoles contenant le varroa et sacrifient la nymphe en la décapitant et mettent ainsi à mal la reproduction de leur ennemi.

Depuis 2009, aux Etats Unis, des ingénieurs essaient de mettre au point des « robobees », des insectes artificiels de 3cm d’envergure pour 80mg.Vont-ils prendre le relais des abeilles ?!

7500 fleurs sont butinées pour produire un gramme de miel. 250 fleurs à l’heure.

Après 30 heures de vol, elle aura récolté suffisamment de nectar et de pollen pour fabriquer… 1g de délice sucré !

L’abeille possède des ressources insoupçonnées qui lui permettront peut-être de sauver sa peau. Mais l’homme, qui lui doit tant, devra sans doute lui donner un petit coup de pouce.

L’asso troc un peu d’aide au jardin de ST Martin (débroussaillage, désherbage…)contre du BRF (broyat).

En partenariat avec Ciné Passion , l’asso propose en ciné débat la diffusion du film « Demain » en Février.

Le mouvement « Colibri » a participé financièrement au film, les Colibris locaux seront présents à Excideuil pour la diffusion.

Bonne fêtes.

Virginie

Bonjour à tou(te)s,

Ciné-Débat « Human » le samedi 28 Novembre à 20H30 au château d’Excideuil, en présence de l’assistante réalisateur Mélina Huet.

Ciné -débat. Précédé d’un pot d’accueil.

En partenariat avec Ciné Passion en Périgord ,Raméal Péri’Vert vous invite à voir « Human », de Yann Arthus Bertrand

Human - JPEG - 8.7 ko
Human

Pour tenter de dresser un portrait de l’humanité, le célèbre photographe Yann Arthus-Bertrand est parti à la rencontre d’hommes et de femmes …

Composée d’images aériennes inédites et de témoignages face caméra, HUMAN est une fresque singulière qui dresse un portrait de l’humanité d’aujourd’hui. HUMAN constitue une passerelle vers une réflexion constructive sur ce qui nous unit et nous distingue.

À travers les témoignages remplis d’amour, de bonheur, mais aussi de haine et de violence, HUMAN nous confronte à l’Autre et nous renvoie à notre propre vie. De la plus petite histoire du quotidien, jusqu’aux récits de vie les plus incroyables, ces rencontres poignantes et d’une sincérité rare, mettent en lumière ce que nous sommes, notre part la plus sombre mais aussi ce que nous avons de plus beau et de plus universel. La Terre, notre Terre, est sublimée au travers d’images aériennes inédites accompagnées de musique tel un opéra, qui témoignent de la beauté du monde et nous offrent des instants de respiration et d’introspection.

HUMAN est une œuvre engagée qui nous permet d’embrasser la condition humaine et de réfléchir au sens même de notre existence.

En présence de Mélina Huet : Assistante réalisateur pour le projet « Human ».

Journaliste Reporter d’Images chez France 24,elle a rejoint le projet quasiment au début : En février 2013 (les tournages avaient commencé en décembre 2012 avec des essais) . Puis elle est restée 1 an et demi, quasiment jusqu’à la fin des tournages à la mi 2014. Elle a retravaillé sur la sortie du film en 2015.

Cela impliquait de faire des interviews avec des hommes et des femmes de nombreuses nationalités.

Diplômée de Sciences Po Aix et titulaire d’un Master en Journalisme Politique à l’International, elle était assistante réalisateur dans la conduite des interviews en France.

Cela impliquait de faire des interviews avec des hommes et des femmes de nombreuses nationalités.

Elle a également fait un tournage en Espagne, dans un village d’ Andalousie appelé Marinaleda.

En tout elle a conduit 200 interviews en trois langues, avec sa binôme Marine Ottogalli.

« Ça a été un vrai travail d’équipe. Difficile de parler seule d’un tel projet quand on sait le nombre de personnes qu’il a mobilisé. »

Venez nombreu(ses)x partager cet événement !

L’association projettera également le film aux lycéen(ne)s de la cité scolaire d’Excideuil le vendredi 27 Novembre.

Virginie

Coulaures : première commune de Dordogne à parrainer un village Tibétain.

L’association Raméal Péri’Vert touchée par la volonté de la ville de Coulaures à parrainer Darchen, un village Tibétain.

Touchée par le discours de Mme Ducrocq, maire de Coulaures, dont voici un extrait :

« Aujourd’hui, le Tibet est une prison pour les tibétains, condamnés à une extinction programmée et inhumaine.

Les gouvernements occidentaux se sont élevés,d’une voix tellement faible, contre les exactions et le pillage du Tibet faits par le gouvernement chinois, que celui-ci en rit encore.

Trop d’intérêts économiques, trop d’argent en jeu, pas assez de fermeté et de courage…

Le Tibet subit, inexorablement, sa mise à mort, dans le silence des neiges éternelles et du monde diplomatique étranger. »

Le discours complet :

Discours Darchen Coulaures 2 -  Word - 462 ko
Discours Darchen Coulaures 2

Quelles seront les prochaines communes à apporter leur soutien au peuple Tibétain ?

La force de la mobilisation fera pression pour un Tibet Libre.

Ce qui se passe au Tibet depuis trop longtemps, au nom de l’argent, est insoutenable.Beaucoup de peuple ont souffert d’expropriation, de tuerie…

Soyons vigilant, aujourd’hui en France, nous perdons notre agriculture locale de qualité -respectant la biodiversité, l’équilibre, l’eau, l’air, la santé de tou(te)s. Et non pas celle céréalière (aspergeant produits phyto sanitaires,liquidant tous les arbres…) , cotée en bourse, mais alimentaire et à taille humaine.

Dépendre des autres pays pour se nourrir est un danger. L’autosuffisance alimentaire est un sujet majeur.

Info : L’asso a achété Le livre Les Plantes de Dordogne et des départements limitrophes avec indication des propriétés apicoles.

Bernard et Nicole Bédé- Jean-Claude Martegoute. Vous pouvez l’emprunter à l’asso.

RAMEAL PERIVERT se joint à la Confédération Paysanne qui organise sa fête à Excideuil au château les 28 et 29 mars.

Ne manquez pas ce rendez-vous incontournable de ceux et celles qui défendent une agriculture paysanne que ce soit les paysans-paysannes et les consom’acteurs…

Lisez le programme et rejoignez-nous.

En parallèle, l’association, toujours dans le cadre de cette manifestation, prépare une rencontre avec 60 élèves de seconde et une dizaine de troisième ( du lycée d’Excideuil), intéressé(é)s par le monde agricole. Le mardi 24 Mars les élèves échangeront à l’EHPAD d’Excideuil avec un groupe de personnes âgées, Marc, président de l’association Raméal,Virginie, secrétaire, et des agricult(rice)eurs.

Ce moment sera partagé en trois ateliers dans le but d’amener chacun(e) à prendre conscience de l’importance de nos choix de consommation alimentaire et de notre citoyenneté.

STANDS DES ASSOCIATIONS

Nous avons le plaisir de vous inviter à tenir un stand les 28 et 29 mars lors de la tenue de la fête de l’Agriculture paysanne à Excideuil. Lettre d’invitation « officielle » et toutes les informations nécessaires pour la tenue de ce stand.

LETTRE INVIT ASSO Fête AP  -  PDF - 154.7 ko
LETTRE INVIT ASSO Fête AP

APPEL à BENEVOLE !

La fête ne pourrait avoir lieu sans l’aide précieuse de bénévoles ! Si vous pouvez donner un coup de main, dites le nous !!

LETTRE BENEVOLE -  Word - 45.5 ko
LETTRE BENEVOLE

REUNIONS DE PREPARATION La préparation s’accélère, vous êtes bien sûr les bienvenu-e-s pour participer aux réunions de préparation.

D’ores et déjà nous lançons un appel à faire des gâteaux, à aider à l’affichage.

La première journée de « travail » : Vendredi 20 mars de 10h à 17h au château !

INSCRIVEZ-VOUS au plus vite ! N’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Au plaisir de vous revoir !

Myriam Bourgy

Confédération paysanne Dordogne Animatrice Bergerac 05 53 57 47 26 confederation.paysanne24 chez wanadoo.fr http://dordogne.confederationpaysanne.fr

FACE A L’HORREUR DU FANATISME, LA SOLIDARITÉ !!!

je suis charlie - JPEG - 45.3 ko
je suis charlie

Ce qui s’est passé aujourd’hui à Paris nous laisse sans voix, hébétés, en colère… Combien de symboles de la liberté chère à notre République ont été aujourd’hui bafoués. Liberté d’expression, liberté de la presse, liberté de penser, liberté d’être différent. Cet acte odieux au nom d’une religion qui pourtant prône la paix ne peut être le fait que de gens dérangés, fanatiques, qui se rallient à un combat dont je ne suis pas sûr qu’ils en comprennent le sens.

FACE À L’EXTRÉMISME, AU FANATISME, SOYONS SOLIDAIRES.

Les rassemblements partout en France et dans le monde montrent que l’humanité aspire avant tout à la paix et à la solidarité, et non à la haine et la violence comme on le voit trop souvent dans les médias. Bien sûr, nous pensons aux familles des victimes.

Noirs, beurres, blancs, musulmans, juifs, chrétiens, catholiques, orthodoxes, … issus de toutes races et de toutes religions,

NOUS SOMMES TOUS CHARLIE

Le changement énergétique c’est maintenant ?

La gaule sous occupation nucléaire

En 70 après Hiroshima, toute la Gaule est occupée par des centrales nucléaires, des usines de transformation de l’uranium, des transport, des stockages de déchets nucléaires, des usines et bases de missiles atomiques. Retranchées dans les camps des institutions, du lobby nucléaire et des grands médias, les garnisons de nucléocrates distillent la bonne parole sur les « bienfaits » du nucléaire. Mais peu importe, d’irréductibles Gaulois ne s’en laissent pas conter et harcèlent les légionnaires du nucléaire…

Il y aura eu un rond-point Sortir du nucléaire à Excideuil ce samedi 15 novembre, à l’initiative de Virginie, Micheline et avec le renfort d’Hélène.

occupe ton rond-point 2014 - JPEG - 6.1 Mo
occupe ton rond-point 2014

Ceci afin d’informer les citoyen(ne)s que la France compte 58 réacteurs nucléaires conçus pour fonctionner 30 ans.

tractage : les chauffeurs s'arrêtent ! -  voir en grand cette image
tractage : les chauffeurs s’arrêtent !

La quasi totalité des réacteurs aura bientôt + de 30 ans Mais EDF veut les rafistoler pour prolonger leur activité 50 voire 60 ans, malgré les risques majeurs et les coûts astronomiques que cela impliquerait. Un accident nucléaire est statistiquement inévitable.N’oublions ni Tchernobyl ni Fukushima.

Des milliers de tonnes de déchets nucléaires s’entassent année après année.Certains déchets nucléaires restent dangereux pendants des siècles, voire des centaines de milliers d’années.Comment préserver durant des siècles la mémoire des déchets enfouis ? Au centre de stockage de la Manche, les fûts de déchets fuient depuis plus de 30 ans. 230 milliards d’euros, c’est ce que nous a déjà couté l’arsenal nucléaire français depuis 1945.

Et maintenant que pouvons-nous faire ?

rond-point Excideuil -  voir en grand cette image
rond-point Excideuil

Gouvernement,multinationales, entreprises, collectivités, citoyen(ne)s réduisons notre facture d’électricité. Comment ? Choisissions des équipements économes en énergie. Construire des bâtiment « passifs » qui consomment très peu d’énergie. Rénover les bâtiments:double vitrage, isolation naturelle ( fibre de bois, paille, laine de moutons, béton de chanvre…). Des aides à la rénovation existes (ANAH…) Les collectivités peuvent optimiser leur éclairage public et en réduire de 20 à 40 % la consommation d’électricité. Éteindre l’éclairage des enseignes la nuit, ses veilleuses et lumières chez soi chaque fois que l’on quitte une pièce. Laissons la chance aux enfants de voir la magie des étoiles chaque fois qu’ils le souhaitent sans pollution lumineuse ? Chaque année le chauffage électrique consomme la production de 10 réacteurs. Des collectivités et entreprises optent pour la cogénération, méthanisation, des systèmes Pantone ( moteur à eau)…

La sortie du nucléaire dopera de nouveaux secteurs d’activités. Écoconstruction, rénovation des bâtiments, énergies renouvelables, entretien des forêts, recherche… En France, des projets pour des régions sans nucléaire et moins émettrices de gaz à effet de serre fleurissent.

Nous demandons l’arrêt immédiat des réacteurs nucléaire en fin de vie. La maîtrise des choix énergétiques de notre pays doit revenir aux citoyen(ne)s.

Merci à la DL de s’être déplacé pour couvrir l’évenement. Un article est paru le 22 Novembre 2014.

L’association tient à soutenir les jeunes de la localité.

Nous mettons notre site à disposition avec grand plaisir pour soutenir les jeunes qui ont du talent. Aujourd’hui nous faisons un clin d’œil à Jonathan Kostenko, 19 ans.

Jo2 -  PDF - 282.2 ko
Jo2

Passionné de Manga.

Jo1 -  PDF - 229.7 ko
Jo1

Si vous trouvez ces dessins sympas et l’encourager- écrivez à l’asso.

Jo3 -  PDF - 180.9 ko
Jo3

Fête de l’Arbre, du Bois et de la Forêt à Nanthiat le dimanche 23 Novembre 2014

Raméal a été invité pour exposer àla fête de l’arbre.

stand Raméal fête de l'arbre Nanthiat 2014 - JPEG - 5.9 Mo
stand Raméal fête de l’arbre Nanthiat 2014

Sur le thème de l’arbre, du bois, de la forêt, des expos photos, sculptures, livres nichoirs…seront présentes à la salle des fêtes de 9h à 17h avec des pépiniéristes, feuillardiers

feuillardier Nanthiat 2014 -  voir en grand cette image
feuillardier Nanthiat 2014

, fabricants de cidre qui animeront la journée place de l’église.Randonnée promenade sur le thème de la mycologie. Sylvie Leroy, propriétaire du château de Nanthiat vous recevra dans son atelier d’ornements et de restaurations d’œuvres d’art. Démonstration d’élagage par Xavier Bost.

élagage Nanthiat 2014 -  voir en grand cette image
élagage Nanthiat 2014

RDV le samedi 29 Novembre : remise en état d’une future truffière.

L’association Raméal Péri’Vert pérennise une action d’entraide à St Germain des Près. En effet l’année dernière nous étions allés entretenir un verger d’une vingtaine d’arbres de variétés anciennes. Ce verger n’avait pu être entretenu depuis plusieurs années.

De là nous avons constaté sur ce terrain qu’il y avait une possible future truffière. C’est ce que nous allons débroussailler le samedi 29 Novembre à partir de 9H.

Nous avons besoin de bras pour tailler, débroussailler et broyer. Ci vous souhaitez vous joindre à nous, RDV sur le parking du château à Excideuil à 8H45.

Un bon repas sera offert à midi.

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA MISE EN PLACE ET LE FONCTIONNEMENT D’UN ATELIER DECOUVERTE DU MILIEU AQUATIQUE ET PECHE AU COLLEGE GIRAUT DE BORNEUILEXCIDEUIL

L’association Raméal Péri’Vert a signé mardi 04 novembre, aux côtés des instances halieutiques départementales et de l’APPMA « les amis riverains de la Loue », de Mme le Proviseur de la Cité scolaire et Mme le maire et Conseillère générale d’Excideuil la convention permettant l’ouverture de l’atelier « découverte du milieu aquatique » sur la commune. Cette signature est une avancée quand à l’enseignement de la préservation des milieux naturels sur notre territoire. Nous serons force de proposition aux côtés de nos partenaires pour diversifier les activités proposées.

Rencontre au jardin de St Martin

Une vingtaine d’élèves de Terminale en classe agriculture et vie du sol du département de l’Eure sont venu(e)s nous rendre visite.

Explication technique sur le broyeur -  voir en grand cette image
Explication technique sur le broyeur

Ces étudiant(e)s avaient une semaine de stage à effectuer et ils ont choisit la Dordogne. Marc et Virginie ont accès leur présentation sur la technique bois raméal fragmenté et le broyeur.

rencontre au jardin de St Martin-sentier pédagogique2 -  voir en grand cette image
rencontre au jardin de St Martin-sentier pédagogique2

Comment cultiver sans piller nos sols:remettre l’arbre et les haies au centre de la vie. L’importance de la conservation des semences. Recréer un écosystème propice à la faune et la flore et dédier des espaces naturelles (en laissant pousser ce qui doit), débroussaillés une fois dans l’année (octobre).

Nous avons été touché de cette rencontre avec les étudiant(e)s.

rencontre au jardin de St Martin 3 - JPEG - 5.4 Mo
rencontre au jardin de St Martin 3

Les mares à Excideuil remises en état

Samedi 18 octobre à midi, le soleil et la chaleur étaient au rendez vous pour le pique nique organisé conjointement par la municipalité d’Excideuil, lAPPMA « les amis riverains de la Loue » et Raméal Péri’Vert.

pique nique mares1 - JPEG - 5.8 Mo
pique nique mares1

Ce sont une cinquantaine de personnes qui, assiette et verre en main, redécouvraient cet endroit magique sur la Prade, face au château d’Excideuil. Nettoyé récemment par les services techniques et les bénévoles, ce projet pédagogique retrouve aujourd’hui toute sa valeur et suscite de nouveau nombre de projets.

DSCI3359 -  voir en grand cette image
DSCI3359

ça balance !!!Le titre:Merde à la fin !Auteur:inconnu(e)

Ce message annonce : « Seuls les + de 50 ans peuvent comprendre ! » Pour ma part, je modulerais pas mal de choses dans ce message ! En effet c’est bien cette génération qui nous a bien pillé la terre à coup de produits chimiques et de labour !Qui s’est dirigée vers un programme énergétique nucléaire…

A la caisse d’un supermarché, une vieille dame choisit un sac en plastique pour ranger ses achats. La caissière lui reproche de ne pas se mettre à l’écologie et lui dit : « Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources ! » La vieille femme s’excuse auprès de la caissière et explique : Je suis désolée, il n’y avait pas de mouvement écologiste de mon temps." Alors qu’elle quitte la caisse,la mine déconfite,la caissière ajoute : "Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à nos dépens.C’est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l’environnement dans votre temps Alors, un peu énervée, la vieille dame fait observer qu’à l’époque on retournait les bouteilles de verre consignées au magasin. Le magasin les renvoyait à l’usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau : Les bouteilles étaient recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique. Elle ajoute : De mon temps, on montait l’escalier à pied : on n’avait pas d’escaliers roulants et peu d’ascenseurs. On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu’il fallait se déplacer de deux rues : On marchait jusqu’à l’épicerie du coin. Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste. On ne connaissait pas les couches jetables : On lavait les couches des bébés. On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde On avait un réveil qu’on remontait le soir. Dans la cuisine, on s’activait pour préparer les repas ; on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui bouffent des watts autant qu’EDF en produit. Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boîtes ayant déjà servi, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique. On n’avait pas de tondeuses à essence autopropulsées ou auto-portées : On utilisait l’huile de coude pour tondre le gazon. On travaillait physiquement ; on n’avait pas besoin d’aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l’électricité. Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste. On buvait de l’eau à la fontaine quand on avait soif. On n’utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter. On remplissait les stylos dans une bouteille d’encre au lieu d’acheter un nouveau stylo. On remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir entier après quelques utilisations. Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste. Les gens prenaient le bus, le métro, le train et les enfants se rendaient à l’école à vélo ou à pied au lieu d’utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi 24 H sur 24.. Les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d’une année sur l’autre, les crayons de couleurs, gommes, taille- crayon et autres accessoires duraient tant qu’ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers jetés fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque rue, Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique ! On n’avait qu’une prise de courant par pièce, et pas de bande multiprises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d’aujourd’hui. ALORS VIENS PAS ME FAIRE CHIER AVEC TON MOUVEMENT ECOLOGISTE ! Tout ce qu’on regrette, c’est de ne pas avoir eu assez tôt la pilule, pour éviter d’engendrer la génération des jeunes cons comme vous, qui s’imagine avoir tout inventé,à commencer par le travail, qui ne savent pas écrire 10 lignes sans faire 20 fautes d’orthographe, qui n’ont jamais ouvert un bouquin autre que des bandes dessinées, qui ne savent pas qui a écrit le Boléro de Ravel (pensent même que c’est un grand couturier), qui ne savent pas mieux où passe le Danube quand on leur propose Vienne ou Athènes, etc. mais qui croient tout de même pouvoir donner des leçons aux autres, du haut de leur ignorance crasse ! MERDE à la fin ! Merci de ne pas imprimer ce message afin de préserver l’environnement. Mais ne vous privez pas de faire suivre ! ah ! ça défoule.

Les deux professionnel(lle)s de Raméal Péri’Vert

L’association joue aussi le rôle de parrain. Elle accompagne, conseil et soutien tou(te)s ce(lles)x qui veulent créer un emploi autour de l’environnement.

BRF flyer -  Word - 27.5 ko
BRF flyer

Nous sommes fiers d’avoir accompagner, autant que possible, Annie et William.

Voici la plaquette de William d’Ayen (Corrèze)

et le site d’Annie Haffner d’Auriac du Périgord

DUISONS NOSCHETS VERTS

Avec le SMCTOMde Thiviers, un projet pédagogique pour réduire l’apport de déchets verts dans nos déchetteries.

L’association a élaboré des plaquettes ludiques et un livret pour expliquer une démarche éco-responsable de la gestion de nos déchets verts.

dossier déchets verts -  PDF - 3.8 Mo
dossier déchets verts
action smctom -  voir en grand cette image
action smctom
TONTE -  PDF - 305.9 ko
TONTE
MAUVAISES HERBES -  PDF - 335.1 ko
MAUVAISES HERBES
haies -  PDF - 364.6 ko
haies
FEUILLES -  PDF - 228.3 ko
FEUILLES
arbres et arbustes -  PDF - 271 ko
arbres et arbustes
Balada Affiche 2015 traquet motteux redu 9g 2 au boulot président ! arboretum Sarlande 2014- 1 arboretum Sarlande 2014 lézards verts reflet de forge 24 Perles d eau sur pissenlit 102 collier de perles d eau sur toile d araignée

Documents à télécharger