Mardi 11 novembre 2014

Stop au rafistolage nucléaire:RDV Samedi 15 novembre à 10H au rond-point d’Excideuil.

Bonjour à tou(te)s,

Samedi 15 novembre - Action proposée par le Réseau Sortir du Nucléaire : Occupe ton rond-point !

Nous vous proposons de nous retrouver au rond- point d’Excideuil à 10H. Contactez-nous au : 05 53 52 84 76

Prenez votre casse croute,nous mangerons ensemble à 12H30, au chaud.

Retrouvons-nous pour pousser le gouvernement à se diriger réellement vers des énergies renouvelables. Nous ne pouvons continuer à laisser des milliers de bidons remplis de déchets radioactifs pour une période trop longue. Et les risques d’accidents ?6 millions de Français vivent à moins de 30Km d’une centrale !

En France, une vingtaine de réacteurs a déjà dépassé 30 ans de fonctionnement, durée approximative pour laquelle ils ont été conçus.

Et pourtant, EDF souhaite rafistoler les réacteurs pour pouvoir les prolonger à 40, 50 voire 60 ans. Un projet qui pourrait coûter la modique somme de 250 milliards d’euros et qui décuplerait le risque nucléaire, car le vieillissement des installations est un phénomène inéluctable et contre lequel on ne peut agir qu’à la marge. C’est pourquoi il nous faut agir lors d’une grande journée d’actions nationale « Occupe ton rond-point » ! Partout en France, à quelques-uns, rendez-vous sur les ronds-points équipés de banderoles, tracts et drapeaux ! Ensemble, refusons le rafistolage des vieilles centrales et exigeons l’arrêt immédiat des réacteurs de plus de 30 ans !

En savoir plus : http://www.sortirdunucleaire.org/15novembre2014

Retrouvez notre campagne « Stop au rafistolage » : http://www.sortirdunucleaire.org/stop-rafistolage

RDV le samedi 29 Novembre : remise en état d’une future truffière.

L’association Raméal Péri’Vert pérennise une action d’entraide à St Germain des Près. En effet l’année dernière nous étions allés entretenir un verger d’une vingtaine d’arbres de variétés anciennes. Ce verger n’avait pu être entretenu depuis plusieurs années.

De là nous avons constaté sur ce terrain qu’il y avait une possible future truffière. C’est ce que nous allons débroussailler le samedi 29 Novembre à partir de 9H.

Nous avons besoin de bras pour tailler, débroussailler et broyer. Ci vous souhaitez vous joindre à nous, RDV sur le parking du château à Excideuil à 8H45.

Un bon repas sera offert à midi.

Rencontre au jardin de St Martin:les photos

Une vingtaine d’élèves de Terminal en classe agriculture et vie du sol du département de l’Eure sont venu(e)s nous rendre visite.

Explication technique sur le broyeur -  voir en grand cette image
Explication technique sur le broyeur

Ces étudiant(e)s avaient une semaine de stage à effectuer et ils ont choisit la Dordogne. Marc et Virginie ont accès leur présentation sur la technique bois raméal fragmenté et le broyeur.

rencontre au jardin de St Martin-sentier pédagogique2 -  voir en grand cette image
rencontre au jardin de St Martin-sentier pédagogique2

Comment cultiver sans piller nos sols:remettre l’arbre et les haies au centre de la vie. L’importance de la conservation des semences. Recréer un écosystème propice à la faune et la flore et dédier des espaces naturelles (en laissant pousser ce qui doit), débroussaillés une fois dans l’année (octobre).

Nous avons été touché de cette rencontre avec les étudiant(e)s.

rencontre au jardin de St Martin 3 - JPEG - 5.4 Mo
rencontre au jardin de St Martin 3

Les mares à Excideuil remises en état

Samedi 18 octobre à midi, le soleil et la chaleur étaient au rendez vous pour le pique nique organisé conjointement par la municipalité d’Excideuil, lAPPMA « les amis riverains de la Loue » et Raméal Péri’Vert.

pique nique mares1 - JPEG - 5.8 Mo
pique nique mares1

Ce sont une cinquantaine de personnes qui, assiette et verre en main, redécouvraient cet endroit magique sur la Prade, face au château d’Excideuil. Nettoyé récemment par les services techniques et les bénévoles, ce projet pédagogique retrouve aujourd’hui toute sa valeur et suscite de nouveau nombre de projets.

DSCI3359 -  voir en grand cette image
DSCI3359

ça balance !!!Le titre:Merde à la fin !Auteur:inconnu(e)

Ce message annonce : « Seuls les + de 50 ans peuvent comprendre ! » Pour ma part, je modulerais pas mal de choses dans ce message ! En effet c’est bien cette génération qui nous a bien pillé la terre à coup de produits chimiques et de labour !Qui s’est dirigée vers un programme énergétique nucléaire…

A la caisse d’un supermarché, une vieille dame choisit un sac en plastique pour ranger ses achats. La caissière lui reproche de ne pas se mettre à l’écologie et lui dit : « Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources ! » La vieille femme s’excuse auprès de la caissière et explique :
- Je suis désolée, il n’y avait pas de mouvement écologiste de mon temps." Alors qu’elle quitte la caisse,la mine déconfite,la caissière ajoute : "Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à nos dépens.C’est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l’environnement dans votre temps Alors, un peu énervée, la vieille dame fait observer qu’à l’époque on retournait les bouteilles de verre consignées au magasin. Le magasin les renvoyait à l’usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau : Les bouteilles étaient recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique. Elle ajoute : De mon temps, on montait l’escalier à pied : on n’avait pas d’escaliers roulants et peu d’ascenseurs. On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu’il fallait se déplacer de deux rues : On marchait jusqu’à l’épicerie du coin. Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste. On ne connaissait pas les couches jetables : On lavait les couches des bébés. On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde On avait un réveil qu’on remontait le soir. Dans la cuisine, on s’activait pour préparer les repas ; on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui bouffent des watts autant qu’EDF en produit. Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boîtes ayant déjà servi, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique. On n’avait pas de tondeuses à essence autopropulsées ou auto-portées : On utilisait l’huile de coude pour tondre le gazon. On travaillait physiquement ; on n’avait pas besoin d’aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l’électricité. Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste. On buvait de l’eau à la fontaine quand on avait soif. On n’utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter. On remplissait les stylos dans une bouteille d’encre au lieu d’acheter un nouveau stylo. On remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir entier après quelques utilisations. Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste. Les gens prenaient le bus, le métro, le train et les enfants se rendaient à l’école à vélo ou à pied au lieu d’utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi 24 H sur 24.. Les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d’une année sur l’autre, les crayons de couleurs, gommes, taille- crayon et autres accessoires duraient tant qu’ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers jetés fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque rue, Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique ! On n’avait qu’une prise de courant par pièce, et pas de bande multiprises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d’aujourd’hui. ALORS VIENS PAS ME FAIRE CHIER AVEC TON MOUVEMENT ECOLOGISTE ! Tout ce qu’on regrette, c’est de ne pas avoir eu assez tôt la pilule, pour éviter d’engendrer la génération des jeunes cons comme vous, qui s’imagine avoir tout inventé,à commencer par le travail, qui ne savent pas écrire 10 lignes sans faire 20 fautes d’orthographe, qui n’ont jamais ouvert un bouquin autre que des bandes dessinées, qui ne savent pas qui a écrit le Boléro de Ravel (pensent même que c’est un grand couturier), qui ne savent pas mieux où passe le Danube quand on leur propose Vienne ou Athènes, etc. mais qui croient tout de même pouvoir donner des leçons aux autres, du haut de leur ignorance crasse ! MERDE à la fin ! Merci de ne pas imprimer ce message afin de préserver l’environnement. Mais ne vous privez pas de faire suivre ! ah ! ça défoule.

La secrétaire Virginie